top of page
23-août 2023 à 19H 30
Église de Belvédère

           
Une conférence sur l'agriculture en Corse au XVIIe siècle
par José Tomasi, peintre et historien d'art.

20H30 "Spuntinu" 
josé tomasi.jpg

DANS LE CADRE DU CYCLE DE CONFÉRENCES DE L’ALPANA DE CETTE SAISON ESTIVALE NOUS VOUS PROPOSONS : « LA COLTIVAZIONE UNIVERSALE DEL REGNO DI CORSICA »

MERCREDI 23 AOÛT 2023 - 19H30 – EGLISE DE BELVIDÈ

PAR JOSÉ TOMASI - HISTORIEN D’ART – 

MAÎTRE DE CONFÉRENCE HONORAIRE À L’UNIVERSITÉ DE CORSE

MEMBRES DE L’OMEI : ORDRE MONDIAL DES EXPERTS INTERNATIONAUX).

La conférence de ce prochain mercredi 23 août 2023, traite d’une des grandes entreprises de mise en valeur de la Corse à partir de 1637 dans l’île, et les détails de l’énorme opération de création d’une agriculture programmée et contrôlée en Corse, vous seront dévoilés.

Cette conférence est donnée en hommage à « Antoine-Laurent Serpentini, Professeur à l’université de Corse et coordonnateur actif du dictionnaire historique de la Corse, décédé en 2012 à l’âge de 64 ans des suites d’une brutale maladie. Il a emporté avec lui sa légendaire bonhomie et son immense érudition sur l’histoire de notre île, qu’il ne refusait jamais d’expliquer avec les mots d’un pédagogue empreint d’humilité … » (Charles Monti, CNI 20 oct. 2012).

José Tomasi est lui aussi un grand érudit, et un artiste peintre très apprécié, mais ce qui caractérise le plus José Tomasi c’est son talent d’orateur : il sait passionner !! 

A la fin de la conférence, l’Alpana a prévu comme à l’accoutumée une buvette avec spuntinu, qui se dérouleront dans la convivialité, et surtout la bonne humeur : ambiance caractéristique des manifestations de notre association. 

Un proverbe dit que « c’est la qualité des invités qui détermine la réussite d’une soirée ». Ce proverbe s’applique parfaitement aux adhérents de l’Alpana.

Ps : Antoine-Laurent Serpentini est l’auteur de l’ouvrage « La Coltivazione. Gênes et la mise en valeur agricole de la Corse au XVIème siècle. La décennie du plus grand effort, 1637-1647 » (Edition Albiana, Bibliothèque d’histoire de la Corse, 1999). Le 17 août, Paul Canioni.

09-août 2023 à 19H
Église de Campomoro

           
Une conférence sur l'histoire du village de Campomoro
par Antoine Sampieri

Encore une bonne soirée ce mercredi 9 août à l'initiative de l'Alpana à l'occasion d'une agréable et instructive conférence en l'église de Campumoru.

M Antoine Sampieri, Président d'honneur de l'association, nous a relaté avec tout le savoir qu’on lui connait, la genèse et l'évolution du site de Belvidè Campumoru et de ses environs proches, depuis le mésolithique (daté de 10 000 ans av JC, avec la découverte de la sépulture de Campu Stefanu aux environs de Suddacaro), jusqu'à l'époque moderne.

Il nous a rappelé que le Valincu est sans aucun doute dans la "Corse des origines". En témoignent le nombre important de lieux indiquant la présence d'une population sédentarisée à partir de cette époque, de part et d'autre des rives du golfe.

Plus près de nous, Antoine Sampieri a évoqué l'implantation à Campumoru des Fozzani, futurs Durazzi, dès les années 1550 - ils se retrouveront à la tête de 2 000 hectares - et des familles Bonaccorsi, Secondi, Simonpietri et Tolini de Ciamanaccia, puis, courant 17ème siècle, du Zicavais Lorenzo sur le site de Belvidè où il a acheté des terres à Giulio Fozzani. A la même époque existait aussi le hameau de Chjavi des Capponi de Zicavu.

Il a insisté sur l’influence de la structure du foncier sur le mode d’occupation et d’exploitation des terres, différent dans les trois hameaux.

C'est au 19ème siècle que les deux enclaves de Campumoru et Purtiddolu sont rattachées à la commune de Belvidè, au grand dam de Fuzzà qui voulait conserver ses territoires. A l'issue d'une bataille juridique indépendante qui, s'étala sur près d'un demi-siècle, la commune devint propriétaire d'une cinquantaine d'hectares dans la plaine de Tavaria.

Quant à l'origine des patronymes de Zicavu, de Ciamanaccia ou de Fuzzà, ceux-ci sont souvent issus de prénoms ou de lieux. Beaucoup de ces noms de familles nous sont encore familiers aujourd'hui.

Cette conférence de plus d'une heure, dans une église comble, s'est conclue par un riche échange entre le public et M. Antoine Sampieri dont nous ne pouvons que recommander la lecture de son "ouvrage : "Campomoro, la Rocca et le Taravo" (éditions Alain Piazzola). Le 12 Août, Jean-Bernard BIANCHINI.

conference 9 aout bis.jpg
04-août 2023 à 21H
Place de l'église de Belvédère
 

Une pièce de théâtre "Bribes de Vie 2"
9H6A5367.jpeg
Mireille Lanfranchi
Patricia de Roubaix
Alice Propéri Santarelli
Jeanne Villatte Santarelli
Sylvie Perikel
Jean-Christian Maury
Julie Casta
Magnifiques photos d'Alain Scapucci 
Bravo à toute la troupe 

La comédie est un genre théâtral particulier qui existe depuis l’antiquité. La compagnie « ad hoc » de l’Alpana s’inscrit depuis la saison estivale de 2022 dans ce registre.

Son objectif « offrir une représentation théâtrale sur un plateau d’argent », donner aux spectateurs un joyeux moment de détente, sans qu’ils aient besoin de réfléchir au 3ème degré pour comprendre la pièce. Alors quoi de mieux que des scènes de la vie courante traitées avec humour pour provoquer le rire, même si les personnages comme les histoires jouées sont là aussi pour faire passer un message soit instruire et éduquer. La « BRIBES DE VIE 2 » a cette année encore, enchanté le public (guichet fermé ce vendredi 4 aout – place de l’église de Belvédère dans le Valinco). Ce clin d’œil drôle et amical » à notre vie courante, a démarré avec l’école, l’école première clef d’entrée dans la vie, badinages amoureux, scènes de vie conjugales, parodie de la bourgeoisie, la misanthropie, le langage urbain, être ou exister, la violence dans les banlieues et le spectacle s’est terminé par un dénouement heureux « les cancanages, papotages » pêché mignon de toute époque, et de tout milieu social ! Les costumes aussi ont été très appréciés du public.

La surprise cette année, c’est que certaines scènes ont été données moitié en corse et moitié en français. Le spectacle a été clôturé par « A falata di figaghjola » « chant traditionnel corse chanté par les apprenants du cours de langue corse, cours dispensés par José Multedo.

Les comédiens sont amateurs ou semi-professionnels.

Julie CASTA, le 13 août 2023

9H6A5348.jpeg

"c’est toujours aussi sympa de pouvoir jouer sans prétentions, dans un tel cadre, avec un public aussi chaleureux. Un régal !

Bravo à tous mes camarades de jeux, avec une mention spéciale pour Mireille qui a écrit son texte de Vampe et pour qui c’était la première participation théâtrale avec Jeanne… Chapeau !"

Patricia de Roubaix

26 juillet 2023 à 19H30 
Église de Belvédère 

Une conférence sur la généalogie d'André Flori.
"Vous cherchez vos ancêtres en Corse"
 
spuntinu.JPG

La passion d'André Fiori et son association, pour leurs recherches généalogiques nous a captivés au cours de ce début de soirée dans l'église de Belvédère. Un travail de titans pour récolter, traduire du latin ou de l'italien, déchiffrer des archives de toutes sources pour recouper les liens de nos ancêtres. Un plongeon très intéressant dans l'histoire de la Corse, premiers registres paroissiaux de Pise puis de Gênes, états des âmes, premiers registres d'état royaux puis révolutionnaires....Si cette recherche de vos ancêtres vous intéresse consultez le site: https://www.corsicagenealugia.com

Nous avons poursuivi nos débats par un bon "spuntinu" très convivial au frais sur la place de l'église.

conf-eglise.JPG
bottom of page